Les précautions à prendre pour un élagage en zone urbaine

Quelles sont les précautions à prendre pour élaguer en zone urbaine

Avoir un arbre en zone urbaine est plus contraignant du fait que l’entretien est plus régulé. Que ce soit la municipalité ou le voisinage, ils peuvent vous obliger à élaguer plus souvent et à certaines conditions. Ainsi, vous ne pouvez pas tailler et couper quand et comme bon vous semble. Nous vous donnons alors ici quelques précautions à prendre pour faciliter les travaux et pour éviter des incidents.

Se renseigner sur les règlementations à suivre

Avant d’entamer les travaux, il vous faut vous renseigner sur ce que vous devez faire, ce que vous pouvez entreprendre et sur ce que vous ne pouvez pas faire. Comme tous travaux d’entretien de propriété, l’élagage est soumis à des normes et règlementations. En effet, votre municipalité peut vous obliger à élaguer vos arbres d’une certaine façon suivant le Plan local d’Urbanisme (PLU) en vigueur. Ce sont en général, des règles concernant la hauteur et le débordement des branches, la proximité à des infrastructures privée ou publique. Vous pourrez donc être obligé de faire une déclaration de travaux ou demander un permis avant de commencer à tailler vos arbres. Et en plus, il existe aussi des règlementations qui peuvent vous interdire de procéder à l’élagage pour certaines périodes, comme la période de nidification. Et des normes sur les pratiques, ainsi que sur la sécurisation régissent les opérations d’élagage. Ce sont des règles qui tendent à préserver la santé de l’arbre, et protéger l’élagueur autant que possible. Ce sont par exemple la taille ou la longueur minimum à respecter pour faire certaines techniques d’élagage.

En outre, les règlementations à respecter en cas d’élagage d’une ligne électrique aérienne doivent être aussi respectées. Une DT-DITC (Déclaration de projet de Travaux – Déclaration d’Intention de Commencement de travaux) doit être remplie au préalable.

Ainsi, faire appel à cet artisan élagueur dans les Ardennes par exemple, peut vous aider à mieux identifier et comprendre toutes ces règles à suivre avant de commencer les travaux.

Éviter de perturber le voisinage

Une des précautions à prendre en zone urbaine est d’éviter de perturber ou de faire du tapage abusif. Vous devez donc éviter de faire trop de bruit, et d’en faire à des heures de repos ou heures tardives. Alors, il est conseillé de faire appel à un élagueur ayant des matériels et des outils performants et moins bruyants. Demandez par exemple d’utiliser le plus possible des outils électriques plus discrets plutôt que des outils thermiques.

Veillez aussi à respecter la tranquillité de vos voisins en faisant le moins de bruit possible en dehors des horaires suivants :

  • En semaine : de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30
  • Le samedi : de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h
  • Le dimanche : 10 h à 12 h

Article connexe : Zoom sur les prestations offertes par un paysagiste !

L’évacuation des déchets

La présence de déchets verts occasionnés par l’entretien de vos arbres peut devenir une source de gêne et même de conflits avec votre voisinage. Des feuilles qui peuvent s’éparpiller, des branches coupantes ou des rondins trop volumineux, les déchets verts doivent être débarrassés. Ainsi, faire appel à un élagueur qui peut aussi s’occuper de l’évacuation de ces déchets est alors un moyen de sécuriser le chantier, d’en valoriser une partie en copeaux de paillage ou en bûches. Le reste non recyclé par les broyeurs et les haches peuvent être alors évacués le plus rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *