Les fondements des photos d’architecture

Les essentiels à savoir dans une photographie d’architecture

Le travail d’une photographie d’architecture consiste à prendre d’excellents clichés les différentes formes artistiques qui différencient un logement à un autre. C’est dans ce contexte qu’on va rédiger cet article pour connaitre un peu plus ce que c’est vraiment la photographie d’architecture.

Comment réaliser des photos d’architecture ?

Pour réaliser une photo d’architecture, la meilleure méthode est de connaître les fondements de ce genre d’activité artistique. En définition, la photographie architecturale est la maîtrise complète de l’espace et la prise de vue des monuments. Elle consiste à ajuster le cadrage afin d’obtenir une focale courte ou un grand angle avant de  se positionner à quelques distances du monument à photographier. Lorsqu’on obtient un meilleur angle de vue, on pivote le canon de l’appareil vers le haut pour que le monument à photographier apparaisse entièrement dans le cadre et sur l’écran de l’appareil. Il suffit après cela d’ajuster le cadrage notamment en demi-hauteur et en parallèle du capteur de l’appareil photo selon nos préférences. Lorsqu’on est en bonne position et que les monuments sont en ligne de mire, il suffit après de cliquer sur l’appareil et le tour est joué.

Ensuite, le photographe architecture peut aussi utiliser les techniques où l’on doit régler les problèmes de distorsion. Les méthodes d’application dans ce cas sont d’ajuster tous les défauts optiques qui se manifestent par une incurvation marquée par des lignes. Il existe en effet deux sortes de distorsion selon la focale utilisée. La première technique est la distorsion en barillet. C’est en pratique une courbure de l’intérieur vers l’extérieur. La seconde technique est la distorsion en coussinet. C’est une courbure de l’extérieur vers l’intérieur. On peut cependant apporter des correctifs standards à tous problèmes de distorsion. Pour cela, on peut par exemple régler les difficultés en utilisant des boitiers numériques. Ce sont d’excellents matériels pour l’ajustement et le cadrage. Or, si cela ne suffit pas, on peut aussi opter pour des logiciels correcteurs de retouche tels que le light room ou DxO.

Enfin, la dernière base essentielle d’une photo d’architecture est la gestion de la luminosité. Une image lumineuse est un atout fondamental dans la photographie d’architecture et la lumière naturelle du soleil est souvent le plus éclaircissante de source de lumière.

L’importance des photos d’architectures

Les photos d’architecture peuvent être un outil de marketing de vente efficace que les particuliers ou les professionnels ne doivent pas hésiter à utiliser. Elles sont indispensables pour accompagner une annonce immobilière et essentielle dans le processus de recherche immobilière en ligne. La photographie immobilière attire beaucoup de clients acquéreurs potentiels sur vos annonces les incitant par la suite à l’achat. En publiant des photos de votre intérieur, vous n’aurez donc pas de difficultés à vendre ou à louer rapidement votre bien. De plus, une annonce immobilière de vente ou de location de bien immobilier qui présente des photographies professionnelles se démarque de manière significative. En effet, une annonce avec photo est sept fois plus consultée qu’une annonce sans photo. Il ne faut donc pas prendre à la légère ce point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *