Miraflores, une destination péruvienne à explorer

Miraflores, une destination péruvienne à explorer

La province de Lima, Pérou, comprend 43 districts, dont celui de Miraflores. Créée le 2 janvier 1857, cette circonscription a une superficie d’environ 10 km2. Historiquement, Miraflores est une ancienne station balnéaire avant de devenir un quartier résidentiel. Aujourd’hui, ce lieu accueillant est le cœur économique et touristique de la capitale. Malgré son extrême petitesse, Miraflores regroupe la totalité des casinos et des hôtels, des ambassades, ainsi que le centre commercial Larcomar. Face à l’océan Pacifique, cette échoppe, composée de boutiques locales et internationales, fait le bonheur des adeptes de shopping.

Visite de parcs dans ce coin de paradis du Pérou

Miraflores est un quartier touristique qui offre une myriade d’activités à l’adresse de toute personne qui choisit de s’y attarder.Ce petit bout de terre abrite des espaces verts et de parcs qui sont presque toujours intégrés dans l’itinéraire des vacances Pérou, dont le parc central de Miraflores. C’est un poumon verdoyant de 22 000 m2, englobant le parc 7 de Junio et le parc Kennedy. L’endroit, agréablement fleuri, est très populaire, et sert de lieu de rendez-vous à des artistes, y compris des musiciens, des peintres et des sculpteurs. Ce beau jardin est célèbre pour ses chats qui font la joie des visiteurs. Aux abords de ce havre de paix, les promeneurs auront une superbe vue sur l’église de la VirgenMilagrosa. Mais puisque Lima est surtout connue pour ses parcs, il est impensable de ne pas parcourir le Parque delAmor, réputé pour sa sculpture « el beso ». Cette gravure représente deux jeunes en train de se bécoter tendrement. Cela incite un bon nombre de couples à y venir, poussés par l’envie de s’embrasser, eux aussi, et d’admirer un magnifique coucher du soleil ou prendre des photos.

A lire également >> : les activités à faire lors d’un voyage à Namibie

Un peu de culture avant de quitter Miraflores

Faire du parapente est une activité qui vaut la peine d’être réaliséepour ceux qui ne se contentent pas de rester de simples contemplateurs. Les vacanciers qui osent franchir le pas se lanceront dans les airs. Bien vissés sur leur harnais, ils zigzagueront tout en contemplantLima et ses environs d’une façon différente. Mais avant de partir du Pérou, un détour au site archéologique de la HuacaPucllana s’impose pour acquérir un brin de culture. HuacaPucllana, située dans la zone bourgeoise de Miraflores, s’étend sur 6 ha, alors qu’avant, elle s’étalait sur environ 20 ha. Il s’agit d’une pyramide datant de la civilisation Wari, soit entre 800 et 1 000 ans ap. J.-C. On y a déceléde nombreux corps de femmes écartelées, retraçant ainsi la coutume qui veut que le plus grand sacrifice privilégiela femme parce qu’elle est source de vie. À part cela, deux momies précolombiennes encore intactes d’un adulte et d’un enfant ont été découvertes en HuacaPucllanaen octobre 2013.

2 thoughts on “Miraflores, une destination péruvienne à explorer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *