Cession de domaine viticole, conseils pour réussir

VITICOLE

L’acquisition d’un domaine viticole est le rêve partagé de nombreux Français en reconversion professionnelle. Mais à part ces particuliers passionnés du vin, il reste d’autres types d’acheteurs tels que les investisseurs étrangers ou encore les professionnels du vin. Il faut comprendre qu’être propriétaire et acquéreur d’un domaine viticole ne suffit pas pour réussir son investissement. Une propriété viticole est une entreprise qui se gère. Outre la partie agriculture, il y a aussi le côté commercial, administratif et financier. Comment se lancer dans une telle activité ?

Achat de domaine viticole, tout commence par les motivations

Que vous décidiez d’acheter sur un coup de cœur ou que vous cherchiez plutôt la rentabilité, votre projet d’acquisition doit être bien étudié à l’avance. Actuellement, il n’est pas rare de trouver des acquéreurs qui utilisent leur bien uniquement pour production. D’autres sont de plus en plus intéressés par les résidences hôtelières ou gîtes qui font d’excellentes sources financières supplémentaires pour leur entreprise. A côté de tous ces acteurs se trouvent également les professionnels en tourisme œnologique.

Vous aussi, vous projetez de vous lancer dans l’investissement viticole ? Quel que soit votre choix, définissez votre projet en fonction de vos motivations.

A lire également >> : Pourquoi travailler avec une agence immobilière ?

Gestion d’entreprise vitivinicole, le recours à un professionnel

Le métier de gestionnaire d’exploitation viticole est loin d’être une chose aisée, en particulier pour les débutants. Pour cette raison, il n’est pas rare de trouver de nos jours des propriétaires qui délèguent tout ou une partie de la gestion de leur entreprise à des personnes spécialisées. Sachant que l’avis d’un expert en investissement viticole est toujours très sollicité dans plusieurs domaines. A part l’évaluation financière, il peut aussi prendre en charge  certaines tâches importantes telles que la gestion comptable et administrative, la commercialisation et le marketing et surtout l’accompagnement des propriétaires dans le pilotage de leur projet.

Vous pouvez faire appel au service d’un prestataire extérieur non seulement pour la gestion de votre exploitation mais également pour sa production. Certaines activités peuvent également être confiées  à des tiers tels que la préparation des terres, la gestion des récoltes et les vendanges, les traitements phytosanitaires et bien d’autres encore.

En tant que professionnel dans leur domaine, les activités de ces spécialistes s’étendent de la vente, achat, transmission ou encore cession propriété viticole jusqu’au conseil au gestionnaire de votre domaine. Ainsi, si vous projetez dans le futur de faire de la donation de votre bien ou bien le vendre pour des raisons financières ou autres, vous pouvez tout à fait recourir à leur service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *